Le personnel de Swissport rejette le plan d'économies

de: Communiqué SSP trafic aérien et SEV-GATA

Après la mobilisation du 11 septembre aux aéroports de Genève et Zurich, la direction de Swissport est restée sourde aux revendications syndicales et a maintenu son exigence de faire porter la charge d’une baisse de 25% des coûts uniquement sur le dos du personnel. Comme les CCT genevoises arrivent à échéance le 30 septembre, la direction utilise la menace du vide conventionnel pour faire passer son plan d’économie. Réuni en assemblée générale, ce 21 septembre, le personnel de Swissport a voté à l’unanimité le rejet de ce plan d’économie. Des mesures de lutte ont aussi été votées. Les syndicats vont saisir la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) pour tenter une conciliation entre les parties.

Après l’échec de plus de 15 mois de négociations pour le renouvellement des conventions collectives de travail (CCT) des fixes et des auxiliaires, le personnel de Swissport va perdre la protection qu’offraient ces CCT qui seront caduques dès le 1er octobre 2020. Les négociations ont échoué face à une violente attaque contre les conditions de travail.

La direction veut une baisse unilatérale de 25% de ses charges sur le dos du personnel qui devait l’accepter pour obtenir une prolongation des CCT. La direction a été incapable d’expliquer aux syndicats les conséquences concrètes de ces mesures drastiques, notamment sur les salaires. La direction a présenté un menu indigeste composé de davantage de précarité, d’une baisse des salaires, de l’augmentation du temps de travail et de la suppression de nombreuses indemnités dont les primes de pénibilité, gagnées de haute lutte.

Les syndicats ont proposé des pistes pour tenir compte du contexte actuellement difficile du secteur. Cet effort financier aurait été consenti à plusieurs conditions, notamment que la direction fasse la transparence sur sa comptabilité, donne des garanties sur l’emploi et s’engage à rembourser les employés dès que la situation économique l’aurait permis. De même, le médiateur désigné a proposé une prolongation de la CCT actuelle au 31 décembre 2020. La direction est restée sourde à toutes ces propositions.

Réuni lors d’une assemblée générale très suivie ce 21 septembre à l’appel des syndicats SSP et SEV GATA, le personnel de Swissport a voté à l’unanimité pour le rejet de ce plan d’économie. Des mesures de lutte ont aussi été votées. Les syndicats vont saisir la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) pour tenter une conciliation entre les parties. Si cette voie échoue, Swissport à Genève s’exposera à un vide conventionnel. Les syndicats se montreront déterminés à mettre toute en œuvre pour défendre les intérêts des employé-e-s de Swissport.

Cette News au format PDF

 

Contact

SSP Trafic aérien
Route de l'aéroport 5
case postale 784
1215 Genève 15

Tel +41 (0)22 798 30 57

Enable JavaScript to view protected content.